Baro d’Evel cirk compagnie – 23 au 25 janvier et 30 janvier 1er février

La Falaise
Baro d’Evel cirk compagnie

En parallèle des représentations de Bestias au Pôle National Cirque en Île-de-France, du 19 janvier au 4 février, Baro d’evel vient travailler sur La Falaise, seconde partie du diptyque Là, sur la falaise (la première partie sera créée à Montpellier danse 2018). L’équipe travaillera dans un premier temps autour du clown avec Caroline Obin (l’Apprentie Compagnie) puis poursuivra avec des recherches formelles autour de cette création naissante dont la sortie est prévue pour l’été 2019.

Pièce pour huit humains, un cheval, des oiseaux, des micros et deux couleurs
Création 2019

Là, sur La Falaise, ils sont nombreux,
c’est un peuple hors sol
il y a de la roche, des humains, des animaux.
La vie est encore là,
la vie et ses entre-coins, ses demis-étages.
Au fond, il y a des mirages, des trappes et des passages.
La Falaise c’est le point de vertige, c’est repousser les limites pour se sentir vivant,
c’est comme une montagne intérieure à franchir,
être dans la falaise, dans la masse, dans la chair,
gratter dans le solide, tenter de transformer ce qui ne bouge pas.
Dans l’entre coin, là-bas, derrière, au fond, il y a encore du rêve.
Baro d'Evel

En quelques mots

Dans le travail de groupe, nous nous appuyons sur cette idée que l’enjeu ne réside pas dans le «quoi» mais dans le «comment». En efet, chercher à ce qu’une équipe développe sa capacité d’adaptation, de transformation sans chercher à ce que tout le monde se ressemble est un déf de tous les instants. Chercher à pousser plus loin les possibles de chaque artiste, chercher une mise à nu de chacun, demande de travailler en confance, pour permettre de vraies prises de risque. Fabriquer de petites cérémonies pour être ensemble, c’est danser, se rattraper, se porter dans une pulsation commune.
Le travail de chœur doit être comme un socle qui recharge les individus. Dans le travail sur le mouvement, nous continuerons cette recherche autour du rite, de la transe, quand le groupe ne fait qu’un, réuni par une même énergie, quand le mouvement donne le vertige et plonge le groupe dans un même élan.

L'équipe

Distribution
Conception et direction : Camille Decourtye et Blaï Mateu Trias
Avec : Noëmie Bouissou, Camille Decourtye, Claire Lamothe, Blaï Mateu Trias, Oriol Pla, Julian Sicard, Marti Soler… distribution en cours.

Production La Falaise

Coproductions : GREC, festival de Barcelona, Théâtre Garonne, scène européenne, Espace Malraux, scène nationale de Chambéry, Les Pronomade(s) en Haute-Garonne, CNAR, CIRCa, pôle national cirque à Auch, le Théâtre national de Toulouse…(production en cours)

Résidences accueillies dans le cadre du partenariat avec Le Théâtre Firmin Gémier/La Piscine, Pôle National Cirque en Île de-France

Bestias à l'espace cirque d'Antony

Bestias

Rendez-vous féérique avec une tribu d’hommes et de bêtes.

Entrer dans le chapiteau de Bestias, c’est comme entrer dans un rêve éveillé : sur la toile, les dessins de figures enchantées se succèdent, tandis qu’au détour de la piste, on devine l’ombre d’un cheval. Une fois installé, c’est avec une vraie tribu que vous ferez connaissance : une jeune femme à la poursuite de ses perruches, un acrobate tout droit sorti de la commedia dell’arte, un Monsieur Loyal ébouriffé, une chanteuse un peu peureuse, d’étranges créatures de paille ou encore un cheval qui se cabrera… s’il en a envie ce jour-là. Au total, ce sont sept artistes, une enfant, deux chevaux, trois perruches et un corbeau-pie que vous verrez en piste : dans une remarquable osmose, ils nous offrent un spectacle total, entrelaçant musique, portés acrobatiques, danse et images poétiques. Un voyage onirique et une ode à la sauvagerie : qui des hommes ou des animaux finira par mener la danse ?

En représentation du 19 janvier au 4 février à l’espace cirque d’Antony

En savoir plus Réservez vos places

En savoir plus sur la compagnie