Le Bestiaire d’Hichem – Jeanne Mordoj – Du 19 au 30 juin

Le Bestiaire d’Hichem
Jeanne Mordoj

Jeanne Mordoj en résidence au PPCM avec sa fascinante création Le Bestiaire d’Hichem !

Crédits photo : Géraldine Aresteanu

Voir le dossier artistique

Dans Le Bestiaire d’Hichem le jeune acrobate Hichem Chérif interprète la fascinante part sauvage de l’animal non domestiqué, son intensité, sa temporalité ramenée à l’instant présent. Julia Brisset, équilibriste et acrobate vocal, lui apporte un contrepoint fantasque, un lien trouble entre l’homme et la bête. Et pour entrer dans cette énergie indomptée, l’artiste doit oser être entier, jouer des formes de son propre corps, de déformation, de transformation. Il lui faut transgresser, dépasser les bornes, pour s’emparer de la vitalité animale, en saisir l’esprit et le rythme.

Le Bestiaire d’Hichem raconte sans mot ce lien avec le spontané, l’immédiateté de l’animal et s’adresse à des enfants qui entrent précisément dans l’âge où il leur est demandé d’être raisonnables.

«Je suis attirée, fascinée par la forme du spectacle forain. Prendre appui sur une tradition pour en ré-inventer le sens donne une grande liberté. Lieu de l’extra-ordinaire, j’y convoquerai l’engagement total du corps pour donner à sentir la force fragile de notre humanité.»

Jeanne Mordoj

L'équipe artistique

Jeanne Mordoj, artiste de cirque, créatrice et metteuse en scène

Dans le spectacle vivant, Jeanne Mordoj suit son chemin en artiste indomptable.

Créatrice et interprète de spectacles, elle avance aux lisières du théâtre, du cabaret et des arts du cirque, en zigzag sur la ligne du convenu et du raisonnable, à l’écoute de son instinct. Sur scène, elle joue de son corps, depuis les orteils jusqu’au bout des doigts – héritage de son expérience de contorsionniste, manipulant des objets et des matériaux bruts- prolongement du jonglage qu’elle a pratiqué longtemps, dessinant aussi des formes archaïques. Sa présence charnelle déroute et jette le trouble. Avec elle, l’étonnement féconde l’imagination et le bizarre ouvre vers une vision poétique de notre identité intime : n’est-elle pas secrètement plurielle ? « Je pars toujours de ce qui me travaille, au sens de ce qui est en difficulté, ce qui bute. Et selon les moments, ce sont des choses différentes que je rencontre. En correspondance avec les âges de la vie, mes quêtes personnelles deviennent des pistes de travail. C’est à la fois intime et en résonance avec le monde et des questions universelles. Ce qui me touche, ce qui me mets en mouvement, c’est l’humain, ses failles, ses élans, ses beautés sombres. »

Julia Brisset, acrobate

Apprentie à l’Académie Fratellini de 2014 à 2017 en spécialité de fil-de-fer, Julia Brisset est diplomée du Diplôme National Supérieur Professionnel et d’une licence de théatre- Paris 8. A l’occasion de sa formation, elle suit les stages et participe aux apéros-cirque mis en scène par Anna Rodrigez, Laurent Fréchuret, Patrick de Valette, Jérôme Thomas, Julie Mondor. C’est à l’occasion d’un de ces stages qu’elle rencontre Jeanne Mordoj pour laquelle, avec Hichem Chérif et Nemanja Jovanovic, 2 autres apprentis de l’Académie Fratellini, elle sera quelques mois plus tard l’interprètre de FIL-FIL, pièce destinée aux enfants de maternelle. Julia Brisset a fait partie de la distribution du Retour des Papillons d’Antoine Rigaud. Elle a également collaboré avec la compagnie Les Chaussons Rouges.

Hichem Chérif, acrobate et interprète du Bestiaire d’Hichem

Acrobate et acro-danseur de 23 ans, Hichem Chérif a été formé à l’Académie Fratellini dont il est sorti diplômé en juin 2017. Dans le cadre de son cursus d’apprentissage il a travaillé avec Agnès Brun (création collective pour Festival de l’Ecole de Cirque Châtellerault), Anna Rodriguez (AAA Table ! ), Pierre de Valette (Cabaret), Mourad Merzouki (adaptatoin de Terrain Vague) et Antoine Rigot (Le retour des papillons). Il a participe aux stages de Camille Boitel, Raphaelle Doyon, Lionel Parlier, Jordi Vidal, Sky de Sela, Micheline Vandepoel. C’est à l’occasion d’un de ces stages qu’il rencontre Jeanne Mordoj pour laquelle, avec Julia Brisset et Nemanja Jovanovic, 2 autres apprentis de l’Académie Fratellini, il sera quelques mois plus tard l’interprètre de FIL-FIL, pièce destinée aux enfants de maternelle. Cette pièce, créée en décembre 2016, a tourné plus d’une soixtaine de fois dans les écoles, les festivals, les événementiels et sera encore en tournée la saison prochaine. Il collabore par ailleurs avec le chorégraphe John Degois pour De bois, sa prochaine création.

Mathieu Werchowski, création musicale

Musicien né en 1973, mène de front deux carrières parallèles : l’une en tant que violoniste improvisateur opérant dans le champ des musiques dites d’aujourd’hui et l’autre en tant que compositeur et créateur sonore. Armé de son violon, ou de son alto, il s’aventure sur des terrains souvent inexplorés par ces instruments et les fait sonner d’une façon peu coutumière. Ses affinités pour la création et la liberté l’ont de fait orienté vers le monde de l’improvisation. Il a joué en solo et dans différentes formations sur les cinq continents et compte à son actif une discographie riche de huit albums, parus en France, Portugal, Grande Bretagne et Nouvelle Zélande. Ses collaborateurs les plus réguliers ont été ou sont : Jérôme Noetinger, Lionel Marchetti, AnneJulie Rollet, John Russel, Ute Völker, Bertrand Denzler, Jean Sebastien Mariage, Xavier Charles, Cirque ici-Johann Le Guillerm, Caroline Engremy, Dominique Regef, Heddy Boubaker, Fabien Duscombs, Frédéric Cavallin et David Chiesa.

Co-production : Le Cirque-Théâtre d’Elbeuf, pôle national des arts du cirque de Normandie. Les Subsistances, laboratoire international de recherche artistique – Lyon Les 2 Scènes, scène nationale de Besançon Tandem – scène nationale Arras-Douai Le Carré, scène nationale du pays de Château-Gontier Le Carré Magique, Pôle national cirque en Bretagne – Lannion Trégor

Résidences : La Brèche, pôle national des arts du cirque de Normandie Cherbourg-en Cotentin; Les Subsistances, laboratoire international de recherche artistique – Lyon; Les 2 Scènes, scène nationale de Besançon; Le Cube, Hérisson / cie la Belle Meunière; La Villette, résidences d’artistes – Paris; L’Académie Fratellini, centre d’arts et de formation aux arts du cirque – La Plaine-Saint-Denis; Le Plus Petit Cirque du Monde – Bagneux

Soutiens : Crying out Loud – Londres / Grande-Bretagne, Ville de Besançon, Département du Doubs, DRAC Bourgogne-Franche-Comté au titre de l’aide au projet