Rudy – Thomas Thanasi – du 5 au 17 mars et du 28 mai au 1er juin 2018

Rudy
Thomas Thanasi

Thomas Thanasi est un jeune circassien issu de la promotion du CNAC 2017 spécialisé dans le trampoline. Il vient en résidence pour travailler sur sa première création « Rudy », ode à notre nature…animale !

Thomas Thanasi revient dans le cadre de la pépinière « Premiers pas » pour travailler sur son premier projet en solo. C’est déjà son troisième temps de résidence au plus petit cirque du monde.
Rudy est né de l’envie de Thomas de dévoiler son instinct animal. Comment retrouver son animalité quand le discours ambiant défend invariablement la supériorité de l’humain? Comment incarner l’esprit animal ?
Au travers du mouvement impulsé par le trampoline et de son langage corporel, Thomas Thanasi approfondira ses recherches formelles.

Crédits photo : Christophe Raynaud de Lage

Première de Thomas Thanasi

Vendredi 1 juin à 19h
Soirée gratuite sur réservation

Crédits photo : Agathe HC

En quelques mots

Avec un trampoline comme agrès, j’utilise mon langage corporel pour montrer non pas l’animal qui est en moi mais celui que je suis.
L’ours est à mon avis l’animal qui me défini le mieux et avec lequel je me sens le plus proche. Tout comme moi, il possède un corps lourd, bien ancré dans le sol, et pourtant il est capable de courir à plus de 50km/h et son apparence pelucheuse, désinvolte trahie le fait qu’il est un des prédateurs carnivores les plus dangereux. Ce sont ces contradictions entre son apparence et son caractère que je souhaite développer.
Je possède tout comme lui un corps rond et une relation forte entre le sol et moi. Pourtant grâce à ma maîtrise du trampoline, je peux devenir un personnage aérien léger et rapide.
Le processus de travail se déroulera sous forme d’improvisation dansée dans les positions basses, à mi hauteur et à grande hauteur.  Ce travail me permettra de créer des accidents pour mon personnage. Dans le contexte d’une improvisation, je découvrirai alors comment réagir dans une impasse à travers le jeu d’acteur.

L'équipe artistique

Thomas Thanasi – trampoline

Philippe Perrin – création musicale

Giovana d’Ettorre – regard extérieur

Camila Hernandez – aide à la mise en scène, chorégraphe

Philippe Perrin
Né à Rennes en 1979, Philippe Perrin commence la guitare à 9 ans, il joue en groupe dès l’âge de 11 ans. En 1998, après avoir joué dans plusieurs groupes d’Acid Jazz et d’Hardcore Metal, il entame des études de son. Après avoir été technicien son, il devient sonorisateur. Parallèlement à la sonorisation, il travaille en tant que technicien puis créateur d’habillage d’antenne pour la radio,  puis découvre la pratique des techniques du son et la création sonore au théâtre à partir de 2002.

Philippe Perrin partage son temps entre collaborations artistiques – notamment la performance « Son/Musique/Vidéo » réalisée au Musée d’Art Moderne de Paris, « Mississippi Cantabile » à la Péniche Opéra de Paris ou « Capuche » solo de la circassienne Victoria Bellen – et collaborations techniques en sonorisation avec Billie Brelok ou Armens, en captation et postproduction de concerts, pièces de théâtre et opéras  pour EpikEpoc Productions,  Arte TV ou encore Charles Berling.

Giovana D’Ettorre
Née à Bologne, Giovanna D’Ettorre est arrivée en France après des études théâtrales pour compléter sa formation au Centre National des Arts du Cirque de Châlons-en-Champagne, avant de devenir clown.

Elle a joué au cirque, au théâtre, au cabaret, en France et à l’étranger en tant que clown et actrice, explorant différentes formes de spectacle vivant, avec le Cirque Plume, le Cirque du Soleil à Las Vegas, le Théâtre des Lucioles, les clowns Macloma, Alfredo Arias, la Cie Turbulence, Mario Gonzales, le clown Chocolat au Cirque du Tonnerre à Montréal, Christophe Huysmans…
Passionnée par les textes et les différentes formes d’écritures, elle débute en 1994 son activité de metteur en scène et interroge le langage et l’espace en menant une constante recherche dans le monde du tragi-comique contemporain, explorant styles et espaces de jeu.Sa démarche nomade et personnelle se nourrit de ses différentes expériences, comme autant de strates au croisement du théâtre, du cirque, du cabaret, de l’opéra, de la performance. Sa recherche personnelle, interrogeant en permanence le rapport entre interprète et public, vise à inventer des formes inédites pour le spectacle vivant.

Aujourd’hui, elle partage son énergie entre le développement des projets de La Boutique des Frissons pour la Ville de Paris et intervient comme formatrice au Centre National des Arts du Cirque de Châlons-en-Champagne sur les enjeux spécifiques de l’interprétation à la piste.