17 Sep - 19 Sep
Le Grand Voyage 2021
Toute la journée

Le Grand Voyage

Journées Européennes du Patrimoine

Du 17 au 19 septembre 2021
Entre Gennevilliers et Bagneux

Principales étapes : le T2G Théâtre de Gennevilliers, Le Plus Petit Cirque du Monde (Bagneux), la Halle des Grésillons (Gennevilliers), la péniche Alternat, le 6b (Saint-Denis), le Parc des bords de Seine (Rueil-Malmaison), l’École de plein air (Suresnes), l’île Seguin, la Ferme du Piqueur (Clamart)…

Une traversée inédite de la banlieue parisienne pour en révéler les richesses et les jeunesses

Et si le patrimoine était, plutôt qu’une série de monuments hérités, ce que nous construisons et transformons au quotidien ? Et si, à l’heure de la Métropole du Grand Paris, il se cachait dans des usages remarquables ou des architectures inaperçues, des lieux sauvages ou construits disséminés en banlieue parisienne ? Et si la jeunesse, porteuse d’avenir, était la mieux placée pour le révéler, en prendre soin et en parler ?
À l’occasion des Journées Européennes du Patrimoine, nous vous invitons à un grand voyage métropolitain du 17 au 19 septembre 2021.

L’objectif : relier deux espaces d’expérimentation urbanistique, architecturale et artistique, associés à la Preuve par 7 partant de Gennevilliers pour se rendre à Bagneux, à l’occasion d’un périple fait de navigation fluviale, randonnée pédestre et cycliste, et camping !

Spectacles et impromptus artistiques, visites guidées, performances et lectures sont au programme de cette épopée. Questionnant les enjeux urbains, environnementaux, économiques et sociaux du Grand Paris, ce
grand voyage impliquera des écoles d’architecture et plusieurs lycées des Hauts-de-Seine.

• Des dizaines de jeunes nous guidant à travers la Métropole
• 5 artistes citoyens engagés
• 100 campeurs au coin du feu
• Des musiciens, danseurs et circassiens sur une péniche
• 4 x 25 kilomètres arpentés
• Des écluses, des ports et des escales
• Plusieurs maires d’Ile-de-France en chaussures de randonnée
• Des objets flottants non identifiés
• Des conférences, des débats et des lectures
• Un futur centre culturel de rencontre dédié aux jeunesses et aux patrimoines des villes de banlieue

PROGRAMME

Tous les événements sont publics, ouverts à tou.te.s sur réservation (sauf mentionné contraire) dans la limite des places disponibles. Pass sanitaire obligatoire. Programme définitif et ouverture des réservations le 2 septembre.

Vendredi 17 septembre

● Matin : Gennevilliers
• 9h-9h30 : AccueilPlace Indira Gandhi

• 9h30-10h30 : Halle des Grésillons – en accès libre
Présentation du Grand Voyage par Fanny Taillandier
Visite de la Halle : état d’avancement du projet de réouverture de la Halle par l’équipe de la Preuve par 7 dont Patrick Bouchain, la ville de Gennevilliers et le T2G
Restitution du travail des étudiants du workshop DSA Architecture et patrimoine, ENSA Paris-Belleville, porté par Astrid de Largentaye

• 10h45-11h45 : Trois propositions en simultané (une seule inscription possible) – T2G Théâtre de Gennevilliers / Halle des Grésillons – Sur inscription
Représentation de « Jukebox  Gennevilliers» / L’Encyclopédie de la Parole / Elise Simonet et Joris Lacoste – T2G
Discussion rencontre avec Mohamed BourouissaHalle des Grésillons
Projection des films de Rayane Mcirdi « Les princes de la ville », recueil de paroles des habitants de Gennevilliers (sous réserve) – T2G
Intervention « De la semence à la cuisine partagée, un patrimoine alimentaire commun » par Patrice Gelbart / Youpi au théâtre – Terrasses potagères du T2G

● Midi : Départ pour l’embarcadère du Cimetière aux Chiens d’Asnières
• 12h-12h30 : Marche entre le T2G et l’embarcadère d’Asnières

● Après-midi : Expédition fluviale entre Gennevilliers et Rueil-Malmaison – Sur inscription
• 12h30 : Rendez-vous à l’embarcadère du Cimetière aux Chiens d’Asnières (Un itinéraire bis piéton sera également proposé)

Sur la péniche Bali / Association Alternat :
• 12h45 : Accueil par le capitaine Eric Sapin (association Alternat)
• 13h-14h : Déjeuner par Patrice Gelbart et son équipe de Youpi au théâtre

Escale à Saint-Denis :
• 14h-14h30 : Débarquement et marche depuis le port de Saint-Denis jusqu’au 6b
• 14h30-15h30 : Le 6b : Rencontres, visites et ateliers avec les équipes du 6b, de l’Odyssée, les Bleus Paillettes et le collectif ÇAVAPU
• 15h30-16h : Marche depuis le 6b jusqu’au Port de Saint-Denis et embarcation

Sur la péniche Bali / Association Alternat :
• 16h-17h : Navigation entre Saint-Denis et le Port de Gennevilliers
→ Intervention de Ricardo Esteban (l’Odyssée) et exposition du collectif Bleus Paillettes
• 17h-17h30 : Visite du Port de Gennevilliers : intervention de Bernard Landau (La Seine n’est pas à vendre)
• 17h30-19h : Navigation entre le Port de Gennevilliers et Rueil-Malmaison
→ Lecture par Hélène Gaudy
→ Performance du projet franco-grec “Escaladant Eleusis”

• 19h-20h : Marche entre l’écluse de Bougival et le Parc des bords de Seine

• 20h : Arrivée au Parc des bords de Seine de Rueil-Malmaison

● Soir : Veillée au Parc des bords de Seine de Rueil-MalmaisonEn accès libre
Exposition « Les villes émotionnelles » par Julie Andrade et Audrey Zeilas

• 20h-21h : Diner

• 21h : Concours de « comptage jusqu’à l’absurde », performance de Neïl Beloufa

• 22h : Performance par des jeunes du Centre social et culturel de la Fontaine Gueffier (Bagneux)

Nuit : Campement au Parc des bords de Seine de Rueil-Malmaison Sur invitation
Afin de passer la nuit sur le site, un campement est prévu pour les organisateurs, partenaires, intervenants et invités du Grand Voyage – Afin d’obtenir une invitation, merci de contacter : contact@legrandvoyage.net

Samedi 18 septembre

● Matin (9h-14h) : Grandes randonnées de Rueil-Malmaison à Bagneux
Trois itinéraires piétons co-conçus avec Jens Denissen du Voyage Métropolitain – Sur inscription / Choisir un seul itinéraire
• 9h : Départ des trois itinéraires depuis le Parc des bords de Seine à Rueil-Malmaison

→ Itinéraire 1 : Mémoires collectives
Rendez-vous alternatif : 9h45 – École de plein air de Suresnes / Cet itinéraire est adapté aux PMR.
Visite de l’école de plein air de Suresnes en partenariat avec le musée d’Histoire Urbaine et Sociale de Suresnes
Visite de l’Île Seguin par Arezki Amazouz, président d’Atris (Association des Travailleurs Renault Île Seguin)

→ Itinéraire 2 : Strates urbaines en espace naturel
Rendez-vous alternatif : 10h15 – arrêt de tramway T2 Brimborion, Sèvres
Intervention de Yann Fradin, fondateur de l’association Espaces (Emmaüs): recherche action sur le ru de Marivel (Versailles – Sèvres) (à confirmer)
• Marche dans la forêt de Meudon
• Visite de la Cité Pouillon à Meudon-la-Forêt : lecture de Marie Richeux

→ Itinéraire 3 : Du sous-sol au bâti
Rendez-vous alternatif : 9h30 – Église Notre-Dame-du-Calvaire, Châtillon
Visite de L’Église Notre-Dame-du-Calvaire à Châtillon
Marche de Châtillon au « Lycée avant le lycée » (projet Preuve par 7, Plus Petit Cirque du Monde et Ville de Bagneux)
Visite du bâtiment Y (permanence du « Lycée avant le lycée »), restitution du travail des étudiants du workshop DSA Architecture et patrimoine, ENSA Paris-Belleville, porté par Astrid de Largentaye et exposition sur l’histoire du site en collaboration avec BNP Paribas Immobilier
Promenade au Clos des Sources et programmation artistique associée, en partenariat avec Les Amis de Bagneux
Discussion/atelier avec Roberto Dell’Orco, paysagiste, sur la thématique des sous-sols de Bagneux au pré de la Lisette

→ Entre 14h et 15h : Arrivée des trois itinéraires au Plus Petit Cirque du Monde

 

→ Itinéraire bis : Voyage à l’envers de Bagneux à Gennevilliers
« A-corriente » : à contre-courant des itinéraires prévus pour arriver à Bagneux, Julio Jara marchera à la rencontre des randonneurs du Grand Voyage pour une performance exclusive.

● Après-midi : Bagneux / Le Plus Petit Cirque du Monde (PPCM) – sur inscription
• 15h-15h30 : Présentation du Grand Voyage par Fanny Taillandier, Patrick Bouchain et Eleftérios Kechagioglou. Témoignages des arpentages par des jeunes du territoire
• 15h30-17h30 : Rencontre et discussion publique avec les lauréats du « Prix Artiste citoyen engagé » de la Fondation Daniel et Nina Carasso
« Explorons, imaginons, transformons l’école : une rencontre des possibles entre jeunes et artistes » : discussion publique entre les artistes lauréats du Prix Artiste citoyen engagé et des jeunes, modérée par Mélanie Bouteloup
« Música y Comunidad » : promenade musicale vers le terrain du nouveau lycée au son de la cornemuse galicienne de Cristina Pato

Après-midi : Gennevilliers – En accès libre
• 16h : Représentation du projet franco-grec « Escaladant Eleusis » dans le quartier des Agnettes – en collaboration avec le Conservatoire de Gennevilliers

● Soir : Bagneux / terrain du futur lycée – En accès libre
• 18h-19h : Spectacle « Aguets » de Daniel Jeanneteau avec les apprentis de l’Académie Fratellini
• 19h : Présentation du projet du « Lycée avant le Lycée » par l’équipe de la Preuve par 7, le Plus Petit Cirque du Monde et la Ville de Bagneux
Apéritif et visite des Algeco préfigurant le futur lycée sur le site
Projet « Experimento » avec le collectif d’architectes-constructeurs ÇAVAPU
Présentation des ateliers graphisme réalisés avec les accueils de loisirs de Bagneux par Chloé Prayer et Mathilde Jacquot

Dimanche 19 septembre

● Bagneux En accès libre
• 14h-17h : Marche entre la station Bagneux du RER B et le centre ville de Bagneux organisée par les étudiantes de l’ENSA Paris La Villette, Batoul Rustom et Marjorie Facchinetti « Bagneux pas à pas » – rendez-vous devant la gare du RER B Bagneux
Performance artistique du trio composé de Laurent Pareti, Guillaume Amaro, Aurore Allo
→ Installations co-conçues avec l’accueil de loisir du chalet des découvertes
→ Installations au parc des sports de Bagneux (à confirmer)
Restitution du projet Métrologie – mesure de la qualité de l’air mené en collaboration avec le Laboratoire DICEN-CNAM
• 17h : Performance des artistes du Plus Petit Cirque du Monde – Parvis de l’Eglise St Hermeland
• 17h30 : Spectacle « Aguets » de Daniel Jeanneteau avec les apprentis de l’Académie Fratellini

● Gennevilliers – En accès libre
• 15h : Visite de la Halle des Grésillons : intervention de Patrick Bouchain et de l’équipe Preuve par 7
• 16h : Représentation du projet franco-grec « Escaladant Eleusis » Place Indira Gandhi / en collaboration avec le Conservatoire de Gennevilliers
• 15h : Visite du Théâtre de Gennevilliers

Informations pratiques et itinéraires du Grand Voyage

 

Sèvres
• Arrêt de tramway T2 Musée de Sèvres quai de Sèvres, 92310 Sèvres

Suresnes
École de plein air 58 avenue des Landes, 92150 Suresnes

LIEUX DE RENDEZ-VOUS

Asnières
Embarcadère du Cimetière aux Chiens 4 île des Ravageurs, 92600 Asnières-Sur-Seine

Bagneux
Lycée avant le lycée (site d’expérimentation La PP7/ PPCM)
-> terrain du futur lycée 19 rue de la Fontaine 92220 Bagneux (en face du n°16 pour les GPS)
-> permanence architecturale 7 rue des Mathurins 92220 Bagneux
-> bâtiment Y 7 rue des Mathurins 92220 Bagneux
Le Plus Petit Cirque du Monde 1 impasse de la Renardière, 92220 Bagneux
Clos des Sources 4 rue des Fossés, 92220 Bagneux
Église Saint-Hermeland 8 place de la République, 92220 Bagneux

Bougival
Écluse de Bougival 21 Île de la Loge, 78380 Bougival

Châtillon
Église Notre-Dame-du-Calvaire 2 avenue de la Paix, 92320 Châtillon

Gennevilliers
T2G Théâtre de Gennevilliers 41 avenue des Grésillons, 92230 Gennevilliers
Halle des Grésillons 41 avenue des Grésillons, 92230 Gennevilliers
Quartier des Agnettes rue Roger Pointard, 92230 Gennevilliers
Quartier des Grésillons place Indira Gandhi, 92230 Gennevilliers

Rueil-Malmaison
Parc des bords de Seine 62 boulevard de Belle Rive, 92500 Rueil-Malmaison (côté Seine) /  25 chemin rural, 92500 Rueil-Malmaison (côté ville)

Saint-Denis
6b 6 bis Quai de Seine, 93200 Saint-Denis

Tous les événements sont publics, ouverts à tou.te.s sur réservation (sauf mentionné contraire) dans la limite des places disponibles. Pass sanitaire obligatoire.

LES ORGANISATEURS DU GRAND VOYAGE

Le Grand Voyage est co-organisé par la Preuve par 7, Le Plus Petit Cirque du Monde (Bagneux) et le T2G Théâtre de Gennevilliers, en partenariat avec la Fondation Daniel et Nina Carasso et le soutien des villes de Gennevilliers, Bagneux, Rueil-Malmaison et de la Métropole du Grand Paris.

La Preuve par 7

La Preuve par 7 est une démarche expérimentale de projets urbains et architecturaux à 7 échelles de territoire : du bâtiment public désaffecté à la métropole régionale en passant par le village, le bourg, la ville, la commune de banlieue et l’outre-mer.

L’objectif : promouvoir le recours à la programmation ouverte ; dessiner de nouvelles manières de construire la ville collectivement, au delà du tandem élu-technicien ; promouvoir une réflexion ancrée dans la pratique quotidienne du terrain ; et revendiquer un droit à l’expérimentation par les montages et les usages.

En savoir plus

Parce que ceux qui veulent faire la ville différemment manquent parfois d’outils et souvent de légitimité pour inventer les réponses aux crises actuelles ; Parce que dans la fabrique de la ville et l’organisation de ses habitants, les postures réflexives, les expériences pratiques et le travail manuel sont en clash depuis trop longtemps ; Parce qu’il est urgent de faire reconnaître, de documenter et de transmettre les expérimentations menées par celles et ceux (citoyens, urbanistes, architectes, élus) qui agissent différemment afin de les relier et de leur faire de la place ; Parce que les temps de rencontre, de discussion et d’action manquent ces temps-ci ; Du pas de porte au quartier, de la démocratie planificatrice aux occupations multiples, du partage de connaissances aux inventions réglementaires, La Preuve par 7 propose de faire ensemble un pas de côté et d’aller gambader dans ce qui s’invente.
Initiée par Patrick Bouchain, Grand prix de l’urbanisme 2019, La Preuve par 7 est soutenue par le Ministère de la Transition écologique (DGALN), le Ministère de la Culture (DGPA), la Fondation de France et le Ministère de la Cohésion des Territoires (ANCT).

Le Grand Voyage à vocation à relier deux sites expérimentaux de la Preuve par 7 à Bagneux et à Gennevilliers :

Bagneux : Le Lycée avant le Lycée
L’expérimentation de la Preuve par 7 à Bagneux, autour de l’implantation d’un lycée d’enseignement général extraordinaire, est co-portée par le Plus Petit Cirque du Monde et la Ville de Bagneux.
Sur la colline des Mathurins, un nouveau quartier métropolitain est en cours d’aménagement pour y accueillir, sur 16 hectares, plus de 6000 nouveaux habitants, des activités, des espaces naturels, et un lycée d’enseignement général. Pourrait-on dire que le lycée ouvre dès aujourd’hui afin d’inventer de nouvelles manières d’acquérir, de partager et de transmettre des connaissances d’ici à son inauguration officielle ?
Le Lycée avant le lycée fait le pari d’expérimenter des méthodes pour mieux prendre part à la transformation urbaine, en s’installant dès le début du chantier sur une partie du site.
Ce lieu sera celui de la rencontre de diverses dynamiques et formes de savoirs – la pratique technique, artistique, le travail manuel, la recherche, la culture et l’ESS – et de plusieurs acteurs du territoire (artistes, architectes, jeunes, entrepreneurs sociaux, chercheurs, autres écoles et universités, etc.). Il deviendra un lieu d’expérimentation, de transmission, d’échange des savoirs, d’inclusion, de cohésion de ses habitants, de production et de création d’autres méthodes de formation.

Gennevilliers : l’ancienne halle du marché des Grésillons
Inscrit dans l’îlot urbain sur lequel s’appuie l’expérimentation de la PP7, le T2G Théâtre de Gennevilliers est étroitement associé à la démarche de réouverture et réhabilitation de la Halle des Grésillons – ancien marché et architecture remarquable du XXe siècle – portée par la Preuve par 7 et la Ville de Gennevilliers.
La ville de Gennevilliers, ancien territoire maraicher, aujourd’hui pôle industriel et port de la métropole francilienne, est irriguée par les boucles de la Seine.
Dans le quartier des Grésillons, un ensemble remarquable de l’architecture du 20e siècle est enclavé, sous-utilisé, bien qu’il accueille des logements, le théâtre de Gennevilliers, un marché dont la fréquentation baisse et une halle des années 1980, inutilisée.
Comment associer à une échelle urbaine et par une réappropriation d’un patrimoine vacant, habiter, s’alimenter, se divertir et cultiver ? Cette échelle et cette diversité des composantes de cet ilot d’habitat social permet de repenser une économie plus locale, solidaire et ancrée dans son territoire. C’est par la réunion des structures présentes sur l’îlot – Ville, Théâtre, Bailleur social, commerçants, habitants, que son réinvestissement progressif devient possible : halle, commerces vacants, places, théâtre ouvert, …

→ lapreuvepar7.fr

 

Notices biographiques : 

Patrick Bouchain

Architecte, Grand Prix de L’Urbanisme 2019. Co-fondateur et Président d’Honneur de la Preuve par 7.

« La seule façon de transmettre le patrimoine c’est de l’habiter. Consolider plutôt que réparer, réparer plutôt que restaurer, restaurer plutôt que détruire… Vivre avec et s’en servir ». Patrick Bouchain

Fanny Taillandier

vit et travaille en banlieue parisienne. Agrégée de lettres et membre de la Preuve Par 7, elle écrit des chroniques et des enquêtes urbaines pour différents magazines et revues et collabore régulièrement avec des photographes. Elle mène des ateliers d’écriture avec des structures sociales et culturelles de la ville de Gennevilliers pendant l’été. Ce sera l’occasion pour eux de montrer le travail accompli ensemble

« Le Grand voyage est l’occasion de révéler nos patrimoines, les lieux dont nous voulons prendre soin et les mémoires communes qu’ils abritent, à travers la banlieue dans toute sa variété, sa jeunesse et sa richesse architecturale et artistique » Fanny Taillandier

Le Plus Petit Cirque du Monde

Fondé en 1992, le Plus Petit Cirque du Monde (PPCM) est aujourd’hui reconnu comme une structure emblématique au niveau local, national et international, conciliant exigence artistique, action citoyenne et un modèle économique, social et solidaire innovant. Né école de cirque de quartier à Bagneux (92), le PPCM s’est développé au point de conjuguer de multiples savoir-faire et métiers : soutien à la création artistique, mise en place d’actions culturelles, pédagogiques et sociales, formations professionnelles, cours de cirque loisirs dans nos murs ou dans le milieu scolaire, périscolaire, cours de cirque handicap, ateliers de concertation citoyenne.

En savoir plus

Nommé lauréat #Tremplin Asso par le Commissariat Générale à l’Egalité des Territoires en 2019, le PPCM est un lieu hybride d’innovation et de transmission qui se construit autour de 4 axes principaux :

Expérimenter et rechercher
Le PPCM initie et accompagne des projets artistiques qui expérimentent de nouvelles formes de création, de nouveaux rapports avec les habitants et la ville. Incluant – au delà des arts du cirque – les formes liées aux cultures urbaines, les « arts du risque » sont au coeur du projet artistique du PPCM. A travers son engagement dans plusieurs réseaux (Circostrada, Trans Europe Halles, CARAVAN) et sa participation sur des projets de conférences, séminaires, colloques et publications, le PPCM s’investit dans la recherche et la réflexion sur diverses thématiques telles que les arts du risque, la transmission des savoirs, le cirque social et son interaction avec les transformations culturelles des territoires défavorisés.

Accompagner et transmettre
Le PPCM met en place des programmes d’éducation artistique et culturelle pour tous âges, niveaux et expériences. Il défend une pédagogie active, pluridisciplinaire et éthique favorisant la prise d’initiative et l’autonomie et intègre à son enseignement les cultures urbaines (hip-hop, parkour, slackline, foot freestyle…). Il développe en parallèle des programmes de formation professionnelle en partenariat avec des universités (Université Catholique de Louvain, Université Paris Sud): Une formation préparatoire aux arts acrobatiques urbains et une formation en action artistique dans les quartiers prioritaires.

Habiter un lieu et son territoire
Implanté depuis 28 ans dans le quartier prioritaire des Tertres-Cuverons à Bagneux, le PPCM se veut acteur de la transformation sociale de son territoire. Par ses actions menées avec de multiples partenaires, il favorise la mixité sociale et l’accès aux pratiques artistiques et culturelles de publics populaires et encourage la participation des habitants à la vie de leur quartier. La présence de ce cirque du XXIe siècle au coeur du quartier contribue à améliorer l’image et l’attractivité de ce territoire de banlieue. Son engagement en faveur d’un usage « social » du cirque de création façonne son identité plurielle, ouverte sur le monde et la différence, à l’image de son quartier d’implantation.

Construire la Ville
La collaboration avec l’agence d’architecture Construire (Patrick Bouchain – Loïc Julienne) et le chantier de construction artistique du nouvel équipement (2014-2016), a permis au PPCM de mettre en oeuvre un nouvel axe liant permanence artistique et transformations urbaines. Aujourd’hui, le PPCM est partenaire de l’opération nationale “La Preuve par 7” portée par Patrick Bouchain (Grand Prix National d’Urbanisme 2019) et soutenue par le Ministère de la Culture, le Ministère de la Cohésion des Territoires et la Fondation de France. La Preuve par 7, la Ville de Bagneux et le PPCM transforment l’exercice classique de la construction d’un lycée général « extra-ordinaire » en un chantier expérimental ouvert. Ils se sont installés sur le site même du chantier depuis l’été 2019 et développent un projet artistique, éducatif et citoyen intitulé « Le Tiers-lieu des savoirs ».

→ lepluspetitcirquedumonde.fr

Notes biographiques :

Eleftérios Kechagioglou

pilote depuis de nombreuses années le Plus Petit Cirque du Monde. En association étroite avec Patrick Bouchain, il développe un Centre Culturel de Rencontre destiné à la valorisation des patrimoines des villes de la banlieue parisienne et à la création d’un lycée extraordinaire.

« Le Grand Voyage est une incitation à revisiter notre imaginaire, une tentative pour bousculer l’appréhension
que nous avons de l’ordinaire et de l’extraordinaire, une invitation à faire de chaque pas une nouvelle aventure, à voir ce que la force de l’habitude rendu invisible » Eleftérios Kechagioglou

Le T2G Théâtre de Gennevilliers

Le Théâtre de Gennevilliers est l’un des lieux emblématiques de la décentralisation culturelle lancée après la Seconde Guerre Mondiale. Bernard Sobel a été l’artisan majeur de cette aventure exigeante à Gennevilliers. C’est sous sa direction que le théâtre municipal devient « Centre Dramatique National » en 1983. Pascal Rambert lui succède en 2007 et poursuit cette mission de recherche et d’innovation en axant ses choix sur les formes contemporaines de la création.
Le projet porté par Daniel Jeanneteau depuis 2017 confirme l’axe résolument contemporain de la programmation tout en renouvelant l’inscription du théâtre dans le tissu de la ville.

En savoir plus

La fonction première d’un Centre Dramatique National est de produire des oeuvres. C’est une fonction qui occupe le corps entier de l’établissement. Daniel Jeanneteau y défend un théâtre inventif et relié au présent, qui maintient fortement le dialogue entre les disciplines.
Pensé depuis le point de vue de la création et de ses processus, le projet global se déploie comme une constellation où toute action est reliée à un ensemble plus vaste et fonctionne en écho, dans l’idée de multiplier les possibilités de rencontres entre artistes et public autour de la question de l’oeuvre.
L’une des caractéristiques du T2G est qu’il ne se trouve ni à Paris ni en région, mais dans l’enclave mondiale de la banlieue. S’appuyant sur cette géographie exceptionnelle, le T2G est avant tout pensé comme lieu de vie et de circulation. Il s’ouvre à toutes les interférences locales ou plus lointaines, dans l’idée de l’offrir à la vie, à la contamination par tous les usages qui s’y inventent, que ce soit dans le domaine de la création et de la pratique artistique, de la gastronomie et de l’agriculture urbaine, comme de la vie associative et de l’éducation.

→ theatredegennevilliers.fr

Notice biographique :

Daniel Jeanneteau

directeur du T2G. Il propose un spectacle en plein air sur le chantier des Mathurins à Bagneux, avec les apprentis de l’Académie Fratellini. Il s’agirait d’inventer une tribu. 9 jeunes êtres habitant un paysage. Sans autres moyens que leurs corps et leur capacité de mouvement. Comment remplir toute une étendue de leurs présences ?

« Le Grand Voyage pour le T2G, c’est parcourir le corps de la Banlieue en redécouvrant la beauté de la distance, c’est prendre la mesure du détail à l’échelle de l’immense, c’est lire dans les murs et les chemins l’entrelacs des vies. Un poème territorial lu par les semelles. » Daniel Jeanneteau

PARTENAIRE PRINCIPAL / MÉCÈNE
La Fondation Daniel et Nina Carasso

Explorer, transformer et imaginer le patrimoine avec les lauréats du Prix Artiste citoyen engagé

Encourager un pas de côté des artistes
La Fondation Daniel et Nina Carasso a créé le Prix Artiste citoyen engagé afin de mettre en lumière celles et ceux qui transforment les modèles établis avec des actions remarquables face aux défis sociétaux. Les 5 artistes français et espagnols récompensés lors de cette première édition, se retrouvent lors de ces journées Le Grand Voyage, suite à l’invitation de Patrick Bouchain.

En savoir plus

Dans un contexte marqué par les inégalités, l’urgence climatique, la crise sanitaire et la mise à l’épreuve de nos démocraties, ces artistes, aux disciplines et parcours divers, se sont associés à des aventures collectives aussi originales qu’exemplaires, de petite ou grande échelle, autour d’enjeux aussi variés que la perte de la mémoire, l’exclusion sociale, les relations interculturelles ou encore l’urbanisme.
La Fondation Daniel et Nina Carasso oeuvre pour une transformation de notre société, plus écologique, inclusive et épanouissante. Elle s’engage dans deux grands domaines que sont l’Alimentation Durable, pour un accès universel à une alimentation saine, respectueuse des personnes et des écosystèmes ; et l’Art Citoyen, pour le développement de l’esprit critique et le renforcement du lien social. Elle accompagne des projets en France et en Espagne en mobilisant des moyens financiers, humains et en concevant des actions ciblées. Mue par l’objectif d’impact social, elle fonde son travail sur la recherche, les savoirs empiriques, l’expérimentation, l’évaluation et le partage des apprentissages. Créée en 2010, la Fondation Daniel et Nina Carasso est une fondation familiale, sous l’égide de la Fondation de France. Elle est indépendante de toute société commerciale.
La Fondation Daniel et Nina Carasso soutient le Plus Petit Cirque du Monde et le projet de “Lycée avant le Lycée” Bagneux et a décerné le Prix Artiste Citoyen engagé à 5 lauréats, parmi lesquels Patrick Bouchain, co-fondateur de la Preuve par 7, en 2020.

→ fondationcarasso.org

 

Commissariat :

Mélanie Bouteloup

Mélanie Bouteloup est commissaire indépendante. Elle a cofondé l’association Bétonsalon en 2003 (avec Cyril Dietrich et Marie Cozette) et a été directrice de Bétonsalon – Centre d’art et de recherche et de Villa Vassilieff de 2007 à 2020. Elle a été secrétaire du bureau du conseil d’administration de la Cité Internationale des Arts à Paris de 2012 à 2021. Chevalier dans l’ordre des Arts et des Lettres, elle a siégé dans de nombreux comités pour l’attribution d’aides et de 1% artistiques en France et à l’international. En 2012, Mélanie Bouteloup est commissaire associée auprès du directeur artistique Okwui Enwezor de La Triennale – manifestation organisée à l’initiative du ministère de la Culture et de la Communication/DGCA, par le Centre national des arts plastiques et le Palais de Tokyo.
En 2020, elle est curatorial advisor auprès de Jacob Fabricius pour la biennale de Busan (Corée du Sud). Dernièrement, elle a coordonné pour les Beaux-Arts de Paris le programme de rencontres Felicità Goodbye Horses ayant donné lieu à l’exposition éponyme à Poush
Manifesto (18 juin – 10 juillet 2021).