Bascules – 29 novembre-5 décembre

Bascules – Lucie Antunes  

 Le plus petit cirque du monde accueille une production du Centre national de création musicale d’Alfortville, « Bascules », un hymne à l’espoir qui interroge le rebond après la chute avec deux musiciens et un circassien. 

Le point de départ de ce spectacle est le souhait de Lucie Antunes d’aborder le thème du «borderline». Que faisons-nous de nos chutes ? Comment regardons-nous les accidentés de la vie, ceux qui sombrent et qui se redressent ? Et ceux qui font l’un sans pouvoir faire l’autre…?
Bascules portera un regard attentif aux traces sensibles que laissent les épreuves et encouragera à les dépasser… avec le corps, avec la musique et trois interprètes qui ont dû eux mêmes traverser ces épreuves.
Aujourd’hui tout le monde peut être «border», c’est même devenu un terme branché, voire à la mode. […] En mettant en scène trois artistes, dont moi, je souhaite questionner la facilité avec laquelle on peut se laisser dépasser. Que se passe-­‐t­‐il dans notre tête lorsque l’on perd le contrôle de ses émotions ? Quand le fil se casse et que l’on « pète les plombs » ? Je souhaite aussi évoquer de manière sensible et poétique, la renaissance, les moments où ces personnes se redressent. Les « effets bascule », les bascules…
Lucie Antunes
bascules
interprètes bascules

La Distribution

Conception, direction artistique et musiques – Lucie Antunes 
Chorégraphe – Chloé Beillevaire 
Lumières – Anne Gayan 
Scénographie et costumes – Louie Otesanek et Philip Ob Rey 
Construction – Patrick Pearson 
Ingénieure du son – Franck Berthoux
Partenaires : 
Une production de La Muse en circuit, Centre national de création musical en coproduction avec le Théâtre de Vanves, scène conventionnée et le Lieu Unique, scène nationale de Nantes. (Recherche de partenaires en cours).
CONTACTS
Production déléguée
La Muse en Circuit – Centre national de création musicale
+33 1 43 78 80 80

Production - Diffusion
Marthe Lemut
marthe.lemut@ornot.eu
+33 6 03 78 20 10

Création prévue pour l’automne 2018.